Olivia de Havilland

 

Date de naissance     : le 1er juillet 1916 à Tokyo, Japon

Nom                           : Olivia Mary De Havilland

 

 

ACTRICE

 

 

BIOGRAPHIE :

 

            Olivia De Havilland naît le 1er juillet 1916 à Tokyo, au Japon, de parents britanniques (elle se fera naturaliser américaine en 1941). Elle débute à l’écran à Hollywood dans «Le songe d’une nuit d’été» (1935). La même année, elle tourne pour la première fois en compagnie d’Errol Flynn dans «Capitaine Blood», grâce auquel ils deviennent tous deux des stars.

 

            Elle retrouve ce partenaire à sept autres reprises dans «La charge de la brigade légère» (1936), «Les aventures of Robin des Bois» (1938), «Quatre au paradis» (1938), «Les conquérants» (1939), «La vie privée d’Elisabeth d’Angleterre» (1939), «The Santa-Fe Trail» (1940) et «La charge fantastique» (1941).

 

            Elle est également l’interprète de, entre autres, «Anthony Adverse» (1936), «L’aventure de minuit» (1937), «Autant en emporte le vent» (1939) dans lequel elle incarne Mélanie, «Par la porte d’or»  (1941), «Un dimanche après-midi» (1941), «The Male Animal» (1942), …

 

            Se rebellant contre son image d’ingénue décorative et contre les cadences de tournage auxquelles elle est astreinte, elle a plusieurs disputes avec sa firme, la Warner, qui la suspend alors à plusieurs reprises et qui, en 1943, lorsque son contrat se termine, décide unilatéralement de le prolonger de six mois. Elle refuse et porte l’affaire devant les tribunaux. Elle est absente de l’écran durant trois ans et, en 1946, gagne finalement son procès.

 

            On la revoit alors à nouveau au cinéma. Elle obtient deux Oscars de la meilleure actrice pour «A chacun son destin» (1946) et «L’héritière» (1949). Elle est en outre la vedette de «Champagne pour deux» (1946), «La vie passionnée des sœurs Brontë» (1946), réalisé trois ans plus tôt et que la Warner avait décidé de ne pas sortir à l’époque, «La double énigme» (1946) et «La fosse aux serpents» (1948).

 

            Dès le début des années 50, elle tourne moins. On peut néanmoins encore la voir dans, entre autres, «Ma cousine Rachel» (1953), «Le fier rebelle» (1958), «Chut chut, chère Charlotte» (1964) ou encore «L’inévitable catastrophe» (1977), …

 

            Sa dernière apparition à l’écran date du téléfilm anglais «The Woman He Loved» (1988). C’est à Paris, où elle s’est installée depuis la moitié des années 50, qu’elle goûte une retraite bien méritée.

 

                © Marlène PILAETE pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 29/12/2005)

 

 

FILMOGRAPHIE :

 

1935        o             Capitaine Blood (Captain Blood) de Michael Curtiz

                                               avec Basil Rathbone

                o             Le  songe  d’une  nuit  d’été (A midsummer  night’s  dream) de  Max  Reinhardt  et  William Dieterle

avec Mickey Rooney

                o DO      A dream comes true de George Bilson

                                               avec Freddie Bartholomew

Seulement apparition

                o             Tête chaude (The irish in us) de Lloyd Bacon

                                               avec James Cagney

                o             Alibi Ike de Ray Enright

                                               avec Joe E. Brown

1936        o             Anthony Adverse de Mervyn LeRoy

                                               avec Fredric March

                o             La charge de la brigade légère (The charge of the light brigade) de Michael Curtiz

                                               avec David Niven

1937        o             Call it a day d' Archie Mayo

                                               avec Ian Hunter

                o             David Garrick / Le grand Garrick (The great Garrick) de James Whale

                                               avec Brian Aherne

                o             L’aventure de minuit (It’s love I’m after) d' Archie Mayo

                                               avec Leslie Howard

                o             La bataille de l’or (Gold is where you find it) de Michael Curtiz

                                               avec George Brent

1938        o             Les aventures de Robin des Bois (The adventures of  Robin  Hood) de  Michael  Curtiz et William Keighley

avec Errol Flynn

                o             La vie privée  d’Elizabeth d’Angleterre (The private lives of Elizabeth and  Essex/Elizabeth

                                               and Essex/Elizabeth the Queen/The knight and the lady)  de Michael Curtiz

                                               avec Bette Davis

                o             Un enfant terrible (Hard to get) de Ray Enright

                                               avec Dick Powell

                o            Quatre au paradis (Four’s a crowd) de Michael Curtiz

                                               avec Walter Connolly

1939        o             Les ailes de la flotte (Wings of the Navy) de Lloyd Bacon

                                               avec John Payne

                o CM      A day at Santa Anita de Crane Wilbur

                                               avec Edward G. Robinson

Seulement apparition

                o             Les conquérants (Dodge City) de Michael Curtiz

                                               avec Ann Sheridan

                o             Autant en emporte le vent (Gone with  the wind) de Victor Fleming

                                               avec Clark Gable

                o             Raffles, gentleman cambrioleur (Raffles)  de Sam Wood

                                               avec David Niven

1940        o             My love come back de Curtis Bernhardt

                                               avec Jane Wyman

                o             Terre des révoltés (Santa Fe trail) de Michael Curtiz

                                                avec Ronald Reagan

                o             Un dimanche après-midi (The strawberry blonde) de Raoul Walsh

                                               avec James Cagney

1941        o             La charge fantastique (They died with their boots on) de Raoul Walsh

                                               avec Errol Flynn

            o             Par la porte d’or (Hold back the dawn/The golden door/Memo to a movie director) de Mitchell Leisen

avec Charles Boyer

1942        o             The male animal de Elliott Nugent

                                               avec Henry Fonda

                o             L’amour n’est pas un jeu (In this our life) de John Huston

                                               avec Charles Coburn

                o             L’exubérante Smokey (Government girl) de Dudley Nichols

                                               avec Sonny Tufts

1943        o DO      Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 de Louis de Rochemont

                                               avec Darryl F. Zanuck

Seulement apparition

                o             Remerciez votre bonne étoile (Thanks your lucky star) de David Butler

                                               avec Humphrey Bogart

Seulement apparition

                o             La petite exilée (Princess O’Rourke) de Norman Krasna

                                               avec Robert Cummings

                o             La vie passionnée des sœurs Brontë (Devotion) de Curtis Bernhardt

                                               avec Paul Henreid

1945        o             Champagne pour deux (The well-groomed bride) de Sidney Lanfield

                                               avec Ray Milland

1946        o             La double énigme / Le miroir des ténèbres (The dark mirror) de Robert Siodmak

                                               avec Lew Ayres

                o             À chacun son destin (To each his own) de Mitchell Leisen

                                               avec John Lund

·         Oscar de la meilleure actrice, USA

1948        o             La fosse aux serpents (The snake pit) d' Anatole Litvak

                                               avec Leo Genn

·         Prix NBR de la meilleure actrice par la National Board of Review, USA

·         Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

·         Coupe Volpi de la meilleure actrice au festival du cinéma de Venise, Italie

·         Ruban d’Argent de la meilleure actrice étrangère par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

1949        o             L’héritière (The heiress) de William Wyler

                                               avec Montgomery Clift

·         Oscar de la meilleure actrice, USA

·         Golden Globe de la meilleure actrice de cinéma, USA

·         Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

1952        o             Ma cousine Rachel (My cousin Rachel) de Henry Koster

                                               avec Richard Burton

1953        o             Main Street to Broadway de Tay Garnett

                                               avec Tallulah Bankhead

Scènes coupées au montage

1954        o             La princesse d’Eboli (That Lady) de Terence Young

                                               avec Gilbert Roland

1955        o             Pour que vivent les hommes (Not as a stranger) de Stanley Kramer

                                               avec Robert Mitchum

                o             La fille de l’ambassadeur (The ambassador’s daughter) de Norman Krasna

                                               avec Myrna Loy

1958        o             Le fier rebelle (The proud rebel) de Michael Curtiz

                                               avec Alan Ladd

1959        o             La nuit est mon ennemie (Llibel!) d' Anthony Asquith

                                               avec Dirk Bogarde

1961        o             Lumière sur la piazza (Light in the piazza) de Guy Green

                                               avec Rossano Brazzi

1963        o             Une femme dans une cage (Lady in a cage) de Walter Grauman

                                               avec James Caan

1965        o             Chut… chut… chère Charlotte / Berceuse pour un massacre (Hush…hush, sweet Charlotte /

    What ever happened to cousin Charlotte? / Cross of iron) de Robert Aldrich

                                               avec Joseph Cotten

1968        o             Les mâles / Les derniers aventuriers (The adventurers) de Lewis Gilbert

                                               avec Ernest Borgnine

1972        o             Jeanne, papesse du diable (Pope Joan / The devil’s imposter) de Michael Anderson

                                              avec Trevor Howard

1975        o             Les naufragés du 747 / SOS… 747… triangle des Bermudes (Airport’ 77) de Jerry Jameson

                                               avec Jack Lemmon

1977        o             The fifth musketeers / Behind the iron mask de Ken Annakin

                                               avec Cornel Wilde

1978        o             L’inévitable catastrophe (The swarm) d' Irwin Allen

                                               avec Richard Widmark

 

AUTRE PRIX :

 

Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA (1950)

 

 

© Philippe PELLETIER  pour Les Gens du Cinéma (mise à jour André SISCOT 17/12/2007)