Natalie Wood

 

 

 

 

Date de naissance     : 20 juillet 1938

Date de décès            : 29 novembre 1981

Nom                           : Natalia Nikolaevna Zakharenko

 

 

 

 

ACTRICE

 

 

 

 

BIOGRAPHIE :

 

            Natalie Wood, de son vrai nom Natalia Nikolaevna Zakharenko, naît le 20 juillet 1938, à San Francisco (Etats-Unis) de parents émigrés russes qui prennent ensuite le nom de Gurdin. Dès l’âge de 4 ans, l’adorable petite fille, déjà très jolie, tourne dans son premier film «Happy land». La fillette devient alors une enfant star très prisée. Certes, beaucoup de ses films ne laisseront pas des souvenirs impérissables, néanmoins, elle enchaîne les tournages à un rythme effréné et plutôt soutenu pour une enfant de son âge.

 

            En 1955, à l’âge de 17 ans, elle s’impose dans le film «La fureur de vivre» de Nicholas Ray aux côtés de James Dean. Ce rôle marque un tournant décisif dans sa carrière : elle sort définitivement du registre enfantin, pour accéder à des compositions plus mâtures. Pour sa prestation, elle est nominée aux Academy Awards. En 1955, elle apparaît dans «La prisonnière du désert» de John Ford et aux côtés de John Wayne. Elle enchaîne ensuite des rôles qui lui confèrent une solide réputation d’actrice hollywoodienne. En 1957, elle se marie avec Robert Wagner dont elle divorce en 1962.

 

            Natalie Wood se trouve dans la période la plus faste de sa carrière. En 1961, elle tourne sous la direction d’Elia Kazan dans le film «La fièvre dans le sang» aux côtés de Warren Beatty. Ce rôle lui vaut alors une deuxième nomination aux Oscars. Cette même année, elle explose littéralement l’écran pour sa composition de Maria dans le film musical «West Side Story» de Robert Wise et Jerome Robbins avec Richard Beymer. Le film est un énorme succès dans le monde entier. En 1962, elle remporte le Grand Prix du jury de la meilleure actrice au Festival du Cinéma de Mar del Plata, en Argentine, pour sa prestation dans le film «Une certaine rencontre» de Robert Mulligan aux côtés de Steve McQueen. Ce rôle lui vaut également, en 1963, une troisième nomination aux Oscars. Mais une fois n’est pas coutume, Natalie repart les mains vides.

 

            La jeune et belle actrice, qui travaille depuis l’âge de 4 ans, décide alors de mettre volontairement un frein à sa carrière, afin de se consacrer pleinement à sa vie privée. En 1969, elle épouse en secondes noces le scénariste et producteur anglais Richard Gregson dont elle divorce deux ans plus tard. De cette union naît une fille, Natasha (en 1970). Elle retombe ensuite dans les bras de Robert Wagner qu’elle épouse pour la seconde fois en 1972. Tous deux sont, cette fois-ci, bien déterminés à faire perdurer leur union. En 1974, Natalie met au monde le fruit de leur amour: Courtney. Et, … Robert adopte également la petite Natasha. Natalie poursuit néanmoins sa carrière d’actrice, apparaissant dans quelques films et téléfilms, mais ses apparitions se font de plus en plus rares. Et, si son talent demeure intact, elle disparaît cependant totalement des écrans entre 1975 et 1979.

 

            En 1981, Natalie Wood commence le tournage de «Brainstorm» de Douglas Trumbull, aux côtés de Christopher Walken. Hélas, elle ne verra jamais le film achevé. En effet, le 29 novembre 1981, alors qu’elle se trouve sur son yatch en compagnie de Robert Wagner et de leur ami Christopher Walken, elle tombe à l’eau et se noie. Beaucoup de rumeurs circulèrent quant aux circonstances exactes de sa mort. Ainsi s’achève la carrière et la courte vie de Natalie Wood, actrice précoce du cinéma hollywoodien, et décédée prématurément à l’âge de 43 ans.

 

© Angélique CHMILEWSKY pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 12/01/2005)

 

 

 

 

FILMOGRAPHIE :

 

1943        o             Happy land – de Irving Pichel

                                               avec Don Ameche

1944        o             Demain viendra toujours / Vivre pour demain ( tomorrow is forever ) de Irving Pichel

                                               avec Orson Welles

1946        o             Amazone moderne ( the bride wore boots ) de Irving Pichel

                                               avec Robert Cummings

                o             L’aventure de madame Muir ( the ghost and Mrs. Muir ) de Joseph L. Mankiewicz

                                               avec Rex Harrison

1947        o             Jenny et son chien ( driftwood ) de Allan Dwan

                                               avec Dean Jagger

                o             Le miracle de la 34ème rue ( miracle on 34 th street / the big heart) de George Seaton

                                               avec Edmund Gwenn

1948        o             Bagarre pour une blonde ( scudda hoo ! scudda hay ! / summer lightning ) de F. Hugh

                                               Herbert avec Walter Brennan

                o             La débrouillarde / Du poulet tous les dimanches ( chicken every Sunday ) de George Seaton

                                               avec Dan Dailey

1949        o             Les belles promesses ( the green promise / raging waters ) de William D. Russell

                                               avec Robert Paige

                o             Father was a fullback – de John M. Stahl

                                               avec Fred MacMurray

                o             La flamme qui s’éteint ( no sad songs for me ) de Rudolph Maté

                                               avec Wendell Corey

1950        o             Celle de nul part / Tu nous appartiens ( our very own ) de David Miller

                                               avec Farley Granger

                o             Gare au percepteur / Roi d’un jour ( the jackpot ) de Walter Lang

                                               avec James Stewart

                o             Mon cow-boy adoré ( never a dull moment / come shre my love ) de George Marshall

                                               avec Andy Devine

1951        o             Ma fille n’est pas un ange ( dear brat ) de William A. Seiter

                                               avec Edward Arnold

                o             La femme au voile bleu ( the blue veil ) de Curtiz Bernhardt

                                               avec Charles Laughton

1952        o             La star ( the star ) de Stuart Heisler

                                               avec Sterling Hayden

                o             The Rose Bowl story – de William Beaudine

                                               avec Marshall Thompson

                o             Pour vous mon amour ( just for you ) de Elliott Nugent

                                               avec Bing Crosby

1954        o             Le calice d’argent ( the silver chalice ) de Victor Saville

                                               avec Jack Palance

1955        o             Son seul amour ( one desire ) de Jerry Hopper

                                               avec Rock Hudson

                o             La fureur de vivre ( rebel without a cause ) de Nicholas Ray

                                               avec James Dean

                o             La prisonnière du désert ( the searchers ) de John Ford

                                               avec John Wayne

                o             Un crime dans la nuit ( a cry in the night ) de Frank Tuttle

                                               avec Edmond O’Brien

1956        o DO      The James Dean story – de George W. George & Robert Altman

                                               avec Clint Walker

·         Seulement apparition

                o             Collines brûlantes ( the burning hills ) de Stuart Heisler

                                               avec Tab Hunter

                o             Tête brûlée ( the girl he left behind ) de David Butler

                                               avec Jim Backus

1957        o             Bombardier B52 ( bombers B-52 / no sleep till dawn ) de Gordon Douglas

                                               avec Efrem Zimbalist Jr.

1958        o             Les diables au soleil ( kings go forth ) de Delmer Daves

                                               avec Frank Sinatra

                o             La fureur d’aimer ( Marjorie Morningstar ) de Irving Rapper

                                               avec Gene Kelly

1959        o             Cet homme est un requin ( Cash McCall ) de Joseph Pevney

                                               avec James Garner

1960        o             Les jeunes loups ( all the fine young cannibals ) de Michael Anderson

                                               avec George Hamilton

1961        o             La fièvre dans le sang ( splendor in the grass / splendour in the grass ) de Elia Kazan

                                               avec Warren Beatty

                o             West Side Story – de Robert Wise & Jerome Robbins

                                               avec Richard Beymer

1962        o             Gypsy, Vénus de Broadway ( Gypsy ) de Mervyn LeRoy

                                               avec Karl Malden

                o             Une certaine rencontre ( love with the proper stranger ) de Robert Mulligan

                                               avec Steve McQueen

·         Grand Prix du jury de la meilleure actrice au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine

1963        o             Une vierge sur canapé ( sex and the single girl ) de Richard Quine

                                               avec Henry Fonda

1964        o             La grande course autour du monde ( the great race/ Blake Edward’s the great race ) de Blake

                                               Edwards avec Jack Lemmon

1965        o             Daisy Clover / Daisy Clover la jeune rebelle ( inside Daisy Clover ) de Robert Mulligan

                                               avec Christopher Plummer

1966        o             Les plaisirs de Pénélope ( Penelope ) de Arthur Hiller

                                               avec Ian Bannen

                o             Propriété interdite ( this propriety is condemned ) de Sydney Pollack

                                               avec Robert Redford

1969        o             Bob & Carol & Ted & Alice – de Paul Mazurski

                                               avec Elliott Gould

1972        o             Votez McKay ( the candidate ) de Michael Ritchie

                                               avec Melvyn Douglas

·         Seulement apparition

1973        o DO      I’m a stranger here myself – de David Halpern

                                               avec Nicholas Ray

·         Seulement apparition

1974        o             Peeper ( fat chance ) de Peter Hyams

                                               avec Michael Caine

1975        o DO      James Dean, the first american teenager – Ray Connolly

                                               avec Sammy Davis Jr.

·         Seulement apparition

1979        o             Météore ( meteor ) de Ronald Neame

                                               avec Sean Connery

1980        o             Will et Phil ( Will and Phil ) de Paul Mazursky

                                               avec Laurence Fishburne

·         Seulement apparition

1980        o             The last married couple in America – de Gilbert Gates

                                               avec George Segal

1981        o             Brainstorm – de Douglas Trumbull

                                               avec Christopher Walken

 

AUTRES PRIX :

 

·         Golden Globe du meilleur espoir féminin, USA ( 1957 )

·         Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1961 )

·         Golden Globe de l’actrice favorite dans le monde, USA ( 1966 )

·         Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1966 )

 

© Philippe PELLETIER pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 12/01/2005)