Sergio FANTONI

 

Acteur italien

 

        

 

         Fils de Cesare et de Afa Arrigoni, tous deux comédiens, ses parents le tiennent éloigné du monde du spectacle durant de longues années préférant lui voir faire de solides études d’ingénieur. Mais le jeune Sergio fréquente en grand secret le théâtre expérimental de Rome tout en suivant des cours d’architecture.

 

            Très vite, il parvient à tisser de nombreux contacts avec les grands réalisateurs des années 50 à la fois au théâtre, avec Visconti (Uno sguardo del pont, d’Arthur Miller) Giorgio Strelher, F. Zardi et au cinéma où il débute au même moment avec Raffaelo Matarazza dans «Paolo et Francesca» en 1949.

 

Sergio Fantoni fera aussi partie plus tard du monde des «doppiatori», les doubleurs de voix du cinéma et il double celle de Marlon Brando dans «Apocalypse Now» mais pas seulement elle; il doublera aussi celles d’une trentaine d’acteurs américains parmi les plus grands d’Hollywood dont Henry Fonda, Rock Hudson, Gregory Peck pour ne citer que ceux-là.

 

            Pourtant servi par un physique «d’italiano lover», il est cependant de cette catégorie d’acteurs que l’on ne peut classer que parmi les bons seconds plans du cinéma, parmi les faire-valoir des stars, statut qu’il n’atteindra pas malgré une activité débordante et une reconnaissance certaine du grand public. Il apparaît le plus souvent au générique de nombreux films de divertissements populaires dans les thèmes récurrents d’aventures historiques, péplums, films d’horreur, évasions exotiques et moins souvent dans œuvres plus ambitieuses comme «Senzo» où il incarne un patriote italien, «Les évadés de la nuit» ou encore «Viva Italia» de R. Rosselini.

 

            En examinant les genres, il ne laisse pas non plus de souvenir impérissable aux amateurs d’horreur à l’italienne, car le «Monstre au masque» de Leopoldo Savona (1955) n’est qu’un piètre avatar du genre. Quant aux péplums, c’est à deux américains, Jacques Tourneur  dans «La bataille de Marathon» où il tient le rôle de Théocrite et à Raoul Walsh, pour «Esther et le roi», qu’il doit ses meilleures prestations.

 

            Son aventure américaine à Hollywwod (1963-1965) prend aussi l’allure d’un feu de paille, le temps de 3 films aux côtés de Paul Newman, Sinatra et Doris Day, dernier film qui ne sera d’ailleurs pas distribué en Italie. Avec l’âge, il développe une bonhomie toute en rondeur rassurante, qui lui permet de donner encore quelques bonnes compositions de second rôle au cinéma notamment en 1987 avec «Le ventre de l’architecte» de Greenaway, film d’un abord difficile mais où l’opposition vie/mort est fort bien composée par l’ensemble des acteurs. Ensuite, à la télévision à partir des années 90, où Sergio assoit une bonne composition du pape dans la série «Charlemagne, prince à cheval».

 

            Cependant sa facette de comédien est sans aucun doute plus significative, plus ample et finalement plus riche. Elle est celle de l’homme tourmenté, à la recherche d’une expression nouvelle, et sa participation à la fondation de «La Contemporanea 83» n’a d’autre but que de mettre enfin les mains dans la mise en scène à travers sa fonction de directeur artistique. Le théâtre semble être devenu sa seule préoccupation, entrecoupée encore, de quelques apparitions dans des séries télévisées et au cinéma. La saison théâtrale 2003-2004 sera celle de sa rencontre avec Andrea Giordana, fils de Claudio Gora, dans une pièce intitulée «Zia Vania» (Tante Vania).

 

            Nous resterons finalement indulgent car un cinéphile est par nature nostalgique. Certaines images qui nous restent de lui ne sont pas forcément celles qui nous ont permis de comprendre le cinéma, mais celles qui nous ont fait rêver. Et à ce titre, nous lui devons déjà toute notre reconnaissance.

 

 

 

FILMOGRAPHIE :

 

1949 - PAOLO É FRANCESCA de Raffaelo Matarazzo               

avec Odile Versois

1949 - ANTONIO DI PADOVA (Antoine de Padoue) de Pietro Francisci

            avec Silvana Pampanini

1950 - IL LEONE DI AMALFI (Le rebel d’Amalfi) de Pietro Francisci

            avec Milly Vitale

1951 - LE MERAVIGLIOSE AVVENTURE DI GUERRIN MESCHINO (Les merveilleuses aventures de Guerrin Meschino)

de Pietro Francisci avec Leonora Ruffo

1953 - CAPTAN FANTASMA de Primo Zeglio

            avec Frank Latimore

1954 - SENZO de Luchino Visconti

            avec Alida Valli

1955 - IL PRINCIPE ALLA MASCHERA ROSSO (Le prince au masque rouge ou Le monstre au masque) de Leolpodo Savona

            avec Frank Latimore

1955 - IO SONO LA PRIMULA ROSSA (Je suis insaisissable) de Giorgio Simonelli

            avec Luigi Pavese

1959 - OTTOCENTO (Huit cent - Série TV) d' Anton Giulio Majano

            avec Tullio Altamura

1959 - NELLA CITTÁ L’INFERNO (Enfer dans la ville) de Renato Castellani

            avec Anna Magnani

1959 - ERCOLE E LA REGINA DE LIDIA (Hercule et la reine de Lydie) de Pietro Francisci

            avec Sylva Koscina

1959 - CATERINA SFORZA, LA LEONESSA DI ROMAGNA (Catherine Sforza, la lionne de Romagne ou Seul contre Borgia)

de Giorgio Walter Chili avec Virna Lisi

1959 - LA BATTAGLIA DI MARATONA (La bataille de Marathon) de Jacques Tourneur

            avec Mylène Demongeot

1960 - SEDDOK, L’EREDE DI SATANA (Seddok, l’héritier de santan) d’Anton Giulio Majano

            avec Alberto Lupo

1960 - IL SICARIO (Le tueur à gage) de Damiano Damiani

            avec Belinda Lee

1960 - L’IMPIEGATO (Le fonctionnaire) de Gianno Puccini

            avec Nino Manfredi

1960 - LA NOTTE DEL GRANDE ASSALTO (Dans les griffes des Borgia) de Giuseppe Marie Scotese

            avec Agnès Laurent

1960 - ERA NOTTE A ROMA (Les évadés de la nuit) de Roberto Rossellini

            avec Peter Baldwin

1960 - I DELFINI (Les dauphins) de Francesco Maselli

            avec Lidia Alfonsi

1960 - ESTHER E IL RE (Esther and The King – Esther et le Roi) de Raoul Walsh et Mario Bava

            avec Joan Collins

1960 - IL PECCATO DEGLI ANNI VERDI (Péché de jeunesse) de Leopoldo Trieste

            avec Alida Valli

1961 - TIRO AL PICCIONE (Tir au pigeon) de Giuliano Montaldo

            avec Jacques Charrier

1961 - MORTO DI UN BANDITO (Mort d’un bandit) de Giuseppe Amato

            avec Giorgio Albertazzi

1961 - GIOVENTÚ DI NOTTE (Jeunesse de nuit) de Mario Sequi

            avec Cristina Gaioni

1961 - MAN NENNT ES AMORE de Rolf Thiele

            avec Nicole Badal

1962 - DIECI ITALIANI PER UN TEDESCO (Dix italiens pour un allemand) de Filippo Walter Ratti

            avec Gino Cervi

1962 - IL GIORNO PIÚ CORTO (Le jour le plus court) de Sergio Corbucci

            avec Ceccio Ingrassia

1963 - CATERINA DI RUSSIA (Catherine de Russie) d’Umberto Lenzi

            avec Hildegard Knef

1963 - KALI YUG, LA DEA DELLA VENDETTA (Kali Yug, la déesse de la vengeance) de Mario Camerini

            avec Paul Guers

1963 - IL MISTERIO DEL TEMPIO INDIANO (Le mystère du temple hindou) de Mario Camerini

            avec Paul Guers

1963 - THE PRIZE (Intrigue à Stockolm) de Mark Robson

            avec Paul Newman

1964 - CADAVERE PER SIGNORA (Cadavres pour dame) de Mario Mattoli

            avec Sylva Koscina

1964 - ALTA INFEDELTÁ (Haute infidélité) de Mario Minocelli et Elio Petri

            avec Charles Aznavour

1965 - VON RYAN’S EXPRESS (L'express du colonel Von Ryan) de Mark Robson

            avec Frank Sinatra

1965 - DO NOT DISTURB (Ne pas déranger) de Ralph Levy

            avec Doris Day

1966 - WAT DID YOU DO IN THE WARD, DADDY? (Qu'as-tu fait pendant la guerre, papa?) de Blak Edwards

            avec James Coburn

1967 - DIABOLIQUEMENT VÔTRE de Julien Duvivier

            avec Alain Delon

1970 - I LUPI ATTACCANO IN BRANCO (Hornest’ Nest) de Phil Karlson et Franco Cirino

            avec Sylva Koscina

1971 - SACCO E VANZETTI de Giulio Montaldo

            avec Gian Maria Volonte (non crédité)

1971 - BAD MAN’S RIVER (Les quatre mercenaires d’El Paso) d’Eugenio Martin

            avec Lee Van Cleef

1973 - LA MANO SPIETATA DELLA LEGGE (La main impitoyable de la loi) de Mario Gariazzo

            avec Philippe Leroy

1973 - LUNGO IL FIUME E SULL’ACQUA (Série TV) d’Alberto Negrin

            avec Laura Belli

1974 - IL CONSIGLIERE IMPERIALE (Série TV – Le conseiller impérial) de Sandro Bolchi

            avec Giovanna Benedetto

1974 - ANNA KARENINA (Série TV – Anna Karenine) de Sandro Bolchi

            avec Caterina Boratto

1974 - E COMINCIÓ IL VIAGGIÓ NELLA VERTIGINE de Toni de Gregorio

            avec Ingrid Thulin

1974 - UNA CHICA Y UN SEÑOR (Une fille et un homme) de Pedro Masó

            avec Queta Claver

1974 - LE HASARD ET LA VIOLENCE de Philippe Labro

            avec Yves Montant

1975 - LA TRACCIA VERDE (Série TV – La trace verte) de Silvio Maestranzi

            avec Paola Pitagora

1976 - L’INCONVENIENTE de Pupo De Luca

            avec Gilles Kohler

1979 - UN REIETTO DELLE ISOLE (Série TV – Le paria de l’ile) de Giorgio Moser

            avec Massimo Girotti

1982 - DELITTO DI STATO (Série TV – Crime d’Etat) de Gianfranco De Bosio

            avec Alberto Altieri

1983 - SI ELLE DIT OUI...JE NE DIS PAS NON de Claude Vital

            avec Mireille Darc

1985 - LA PIOVRA 2 (Série TV – La pieuvre 2) de Florestano Vancini

            avec Michele Placido

1986 - THE FIFTH MISSIL (Série TV) de Larry Peerce

            avec Robert Conrad

1986 - LE TIROIR SECRET (Série TV) de Michel Boisrond et Roger Gillioz

            avec Michèle Morgan

1987 - LE VENTRE DE L’ARCHITECTE de Peter Greenaway

            avec Brian Dennehy

1987 - TI PRESENTO UN’AMICA (Je te présent une amie) de Francesco Massaro

            avec Giulianna de Sio

1988 - LA COSCIENZA DI ZENO (Série TV) de Sandro Bolchi

            avec Eleonora Brigliadori

1988 - UNA VITTORIA (Série TV – Une victoire) de Luigi Perelli

            avec Frédéric Andrei

1989 - “MISSION: EUREKA” (Série TV) avec James Aubrey

1989 - THE MANAGERESS (Série TV – 4 épisodes) de Stan Hey

            avec Cherie Lunghi

1992 - PER NON DIMENTICARE (Pour ne pas oublier) de Massimo Martelli

            avec Gianni Cavina

1993 - CHARLEMGANE, LE PRINCE Á CHEVAL (Série TV) de Clive Donner

            avec Christian Brendel

1998 - PROVINCIA SEGRETA (Série TV – Province secrète) de Francesco Massaro

            avec Isabella Ferrari

1999 - IL COMMISSARIO MONTALBANO (Série TV – Le son du violon) d’Alberto Sironi

            avec Luca Zingaretti

1999 - FINE SECOLO (Série TV – Fin de siècle) de Gianni Lepre

            avec Lino Capolicchio

2003 - THE ACCIDENTAL DETECTIVE de Vanna Paoli

            avec Tomas Arana

 

 

© Louis AUBERT  pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 30/12/2006)