Doris Day

 

Date de naissance     : le 3 avril 1924 à Cincinnati, Ohio

Nom                           : Doris Mary Anne von Kappelhoff

 

 

ACTRICE

 

 

FILMOGRAPHIE :

 

1948        o             Romance à Rio (Romance on the high seas / It’s magic) de Michael Curtiz

                                               avec Jack Carson

1949        o             Il y a de l’amour dans l’air (My dream is yours) de Michael Curtiz

                                               avec Lee Bowman

                o             Les travailleurs du chapeau (It’s a great feeling) de David Butler

                                               avec Dennis Morgan

                o             La  femme aux chimères / Jeune fou à la trompette (Young man with a horn) de Michael Curtiz

                                               avec Kirk Douglas

1950        o             Khu klux klan (Storm warning) de Stuart Heisler

                                                avec Ronald Reagan

                o             No, no Nanette (Tea for two) de David Butler

                                               avec Gene Nelson

                o             Les cadets de West Point (The West Point story / Fine and dandy) de Roy Del Ruth

                                               avec James Cagney

1951        o             Escale à Broadway / Rendez-vous à Broadway (Lullaby of Broadway) de David Butler

                                               avec S.Z. Sakall

Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA

                o             Le bal du printemps / Bal de printemps (On Moonlight Bay) de Roy Del Ruth

                                               avec Gordon MacRae

                o             La ronde des étoiles (Starlift) de Roy Del Ruth

                                               avec James Brown

Seulement apparition

                o             La femme de mes rêves (I’ll see you in my dreams) de Michael Curtiz

                                               avec Danny Thomas

1952        o             The winning team de Lewis Seiler

                                               avec Frank Lovejoy

                o CM      Screen snapshots : Hollywood night life de Ralph Staub

                                               avec Cecil B. DeMille

Seulement apparition

                o             Avril à Paris (April in Paris) de David Butler

                                               avec Claude Dauphin

                o             So you want a television set de Richard L. Bare

                                               avec George O’Hanlon

Seulement apparition

                o             La maîtresse de papa / Le mariage peut attendre (By the light of the silver moon) de David Butler

avec Gordon MacRae

1953        o             La blonde du Far West / La terreur blonde (Calamity Jane) de David Butler

                                               avec Howard Keel

1954        o             Mademoiselle Porte-Bonheur (Lucky me) de Jack Donohue

                                               avec Robert Cummings

                o             Un amour pas comme les autres (Young at heart) de Gordon Douglas

                                               avec Frank Sinatra

1955        o             Les pièges de la passion (Love me or leave me) de Charles Vidor

                                               avec James Cagney

1956        o             L’homme qui en savait trop (The man who knew to much) d' Alfred Hitchcock

                                               avec James Stewart

                o             L’aile de la mort (Julie) d' Andrew L. Stone

                                               avec Louis Jourdan

1957        o             Pique-nique en pyjama (The pajama game) de George Abbott et Stanley Donen

                                               avec John Raitt

                o             Le chouchou du professeur / Mademoiselle mon professeur (Teacher’s pet) de George Seaton

                                               avec Clark Gable

1958        o             Le père malgré lui (The tunnel of love) de Gene Kelly

                                               avec Richard Widmark

1959        o             Train, amour et crustacés / Méfiez-vous des jeunes veuves (It happened to Jane) de Richard Quine

avec Jack Lemmon

                o             Confidence sur l’oreiller / Confidences de minuit (Pillow talk) de Michael Gordon

                                               avec Rock Hudson

Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine de comédie, USA

1960        o             Ne mangez pas les marguerites (Please don’t eat the daisies) de Charles Walters

                                               avec David Niven

                o             Piège à minuit (Midnight lace) de David Miller

                                               avec Rex Harrison

1961        o             Un pyjama pour deux (Lover come back) de Delbert Mann

                                               avec Rock Hudson

Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine de comédie, USA

1962        o             Un soupçon de vison / La belle et le milliardaire (That touch of mink) de Delbert Mann

                                               avec Cary Grant

Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine de comédie, USA

                o             La plus belle fille du monde (Billy Rose’s Jumbo / Jumbo) de Charles Walters

                                               avec Stephen Boyd

1963        o             Le piment de la vie (The thrill of it all) de Norman Jewison

                                               avec James Garner

                o             Pousse-toi, chérie! / Une sacrée lune de miel (Move over, darling) de Michael Gordon

                                               avec James Garner

1964        o             Ne m’envoyez pas de fleurs (Send me no flowers) de Norman Jewison

                                               avec Rock Hudson

Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine de comédie, USA

1965        o             Ne pas déranger SVP (Do not disturb) de Ralph Levy

                                               avec Rod Taylor

1966        o             Blonde défie le FBI (The glass bottom boat / The spy in lace panties) de Frank Tashlin

                                               avec Rod Taylor

1967        o             Opération caprice (Caprice) de Frank Tashlin

                                               avec Richard Harris

                o             Le ranch de l’injustice (The ballad of Josie) d' Andrew V. McLaglen

                                               avec Peter Graves

1968        o CM      Rowan & Martin at the movies de Jack Arnold

                                               avec Dan Rowan

Seulement apparition

                o             Que faisiez-vous quand les lumières se sont éteintes? (Where were you when the lights went out?) de Hy Averback

                                               avec Patrick O’Neal

                o             Il y a un  homme dans  le lit de maman (With  six you get eggroll / A man  in mommy’s bed) de Howard Morris

                                               avec Brian Keith

1994        o DO      Don’t pave Main Street : Carmel’s heritage de William T. Cartwright et Julian Ludwig

Seulement narration

 

AUTRES PRIX :

 

·         Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA (1954)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1958)

·         Golden Globe de la femme favorite dans le monde, USA (1958)

·         Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA (1959)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1959)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1960)

·         Golden Globe de la femme favorite dans le monde, USA (1960)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1961)

·         Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA (1962)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1962)

·         Golden Globe de la femme favorite dans le monde, USA (1963)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1963)

·         Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA (1964)

·         Laurel d’Or de la meilleure star féminine, USA (1964)

·         Prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes, USA (1989)

·         Prix de Comédie pour l’ensemble de sa carrière par les American Comedie Awards, USA (1991)

 

 

© André SISCOT pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 06/04/2009)