Camil DUCHARME           

 

 

Né en 1909 à Cookshire, Québec.

Décédé le 26 avril 1984 à Montréal, Québec.

 

 

ACTEUR

 

 

Biographie :

 

Né en 1909 dans les Cantons-de-l’Est, Camil Ducharme fait ses études classiques au Collège de Rigaud avant de suivre des cours de chant auprès de Rodolphe Plamondon. Sa rencontre avec Édouard Montpetit décidera du tournant de sa vie.

 

Après l’avoir entendu réciter une tirade de Cyrano, Montpetit, alors directeur de L’heure provinciale, le présente au comédien Henri Letondal qui lui conseille de suivre des cours d’art dramatique chez Jean-Louis Audet et Jeanne Maubourg. Letondal lui octroiera un rôle au Théâtre Stella, où partageant la vedette avec Fred Barry, il croit sa carrière lancée. Las! Le Stella fermera ses portes à la fin de l’année.

 

Il séjournera un temps en France avant de revenir au pays en 1934 où il obtiendra tout de suite un rôle dans Le curé de village, de Robert Choquette. Il a par la suite joué, à la radio, dans Ceux qu’on aime, La fiancée du commando, Jeunesse dorée, L’amour voyage, Les belles histoires des pays d’en haut (où il incarnait le notaire Potiron, rôle qu’il reprendra au petit écran de 1957 à 1970 et qui le marquera pour le restant de ses jours).

 

Le cinéma fera appel à lui dès 1949, année où il trois trois films. Par la suite, ses prestations pour le grand écran se feront plus épisodiques.

 

1952 marque les débuts de la télévision au Canada. Radio-Canada diffuse son premier télé-théâtre le 3 août 1952: Le seigneur de Brinqueville de Pierre Petel où la distribution comprend Charlotte Boisjoli, Jeanne Demons, Jean Duceppe, Guy Hoffmanm et Camil Ducharme dans le rôle... d’un notaire. De 1952 à 1977, Ducharme participera à plus de 70 télé-théâtres en plus de tenir le rôle du notaire Potiron dans Les belles histoires des pays d’en haut où son histoire d’amour avec la belle Angélique retiendra l’attention des spectateurs jusqu’en 1970.

 

Pour la télévision, Camil Ducharme jouera dans un nombre impressionnant de séries télévisées Arsène Lupin, Les belles histoires des pays d'en haut, Docteur Goudron et professeur Plume, Duplessis, La famille Plouffe, Je me souviens, Kosmos 2001, Marcus, Marie-Didace, Les Moineau et les Pinson, Monsieur Lecoq, Radisson, Ouragan, Y'a pas de problème

 

Camil Ducharme s’éteint à l’âge de 75 ans le 26 avril 1984 à l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal après avoir été victime d’une trombose cérébrale.

 

 

Filmographie :

 

1949    -           Un homme et son péché : de Paul Gury

avec Hector Charland

1949    -           Le curé de village : de Paul Gury

avec Ernest Guimond

1949    -           Forbidden Journey : de Richard J. Jarvis

avec Jan Rubes

1950    -           Séraphin : de Paul Gury

avec Hector Charland

1954    -           L’Esprit du mal : de Jean-Yves Bigras

avec Paul Blouin

1958    -           Les brûlés : de Bernard Devlin

avec Félix Leclerc

1963    -           Trouble-fête : de Pierre Patry

avec Lucien Hamelin

1964    -           La corde au cou : de Pierre Patry

avec Lucie Mitchell

1972    -           Les indrogables (c.m.) : de Jean Beaudin

avec Guy L’Écuyer

1974    -           The Parasite Murders : de David Cronenberg

avec Barrie Baldaro

 

 

© Alexandre CARLE  pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 26/01/2005)