Albert DUQUESNE

 

 

Né en 1890 à Baie Saint-Paul, Québec.

Décédé le 20 mai 1956 à Montréal, Québec.

Vrai nom : Albert Simard

 

 

ACTEUR

 

 

Biographie :

 

Un des artistes les plus populaires de la radio et de la scène au Canada français à l’époque de son décès. Arrivé à Montréal à l’âge de 15 ans, il n’avait pas tardé à manifester d’authentiques talents artistiques. Il prit des cours d’art dramatique auprès d’Eugène Lassalle qui lui enseigna la diction avant de le pousser à s’inscrire au Conservatoire de Montréal dirigé alors par Philippe Dutet.

 

Sous le nom d’Albert Duquesne, le jeune Simard devint rapidement un favori des amateurs de théâtre. Il fut même l’un des valeureux pionniers du théâtre canadien-français. Il fonda plusieurs troupes, dont la plus célèbre fut celle qu’il dirigea en compagnie de son grand ami: Fred Barry.

 

Albert Duquesne a fait ses débuts au théâtre Canadien où il joua avec la troupe française dirigée par Fernand Dhavrol. De là, il passa au National, puis il fit partie de la troupe Beeman avec Schauten et Gilda Darthy. Avec Fred Barry, il joua au Family, au Chanteclerc, à l’Imperial de Québec, etc. Ensemble, ils revinrent au Canadien; ils passèrent ensuite au Saint-Denis, où ils jouèrent le répertoire du Grand-Guignol, ainsi que le drame et la comédie. Puis, ce furent les mémorables saisons du théâtre Stella que Dufresne et Barry dirigèrent avec dynamisme.

 

Devant la vogue grandissante de la radio, le théâtre subit une éclipse mais la carrière de Duquesne n’en fut pas brisée pour autant. Il se trouva rapidement un rôle de premier plan grâce à son rôle inoubliable d’Alexis dans le radio-roman  de Les belles histoires des pays d’en haut. Également réputé comme annonceur, il présenta pendant 16 ans, à CKAC, les bulletins de « Nouvelles de chez nous », il fut aussi un des pionniers des nouvelles sportives.

 

Son restera parmi les plus grands et les plus nobles qu’ont créés le théâtre et le radio au Canada français

 

Albert Duquesne est décédé à Montréal le 20 mai 1956.

 

 

Filmographie :

 

1944    -           Père Chopin : de Fédor Ozep

avec Guy Mauffette

1950    -           Les lumières de ma ville : de Jean-Yves Bigras

avec Paul Berval

 

 

© Alexandre CARLE  pour Les Gens du Cinéma (mise à jour 27/05/2005)